Instants d'années (1)

vendredi 29 janvier 2010

Finalement, peu de photos prises depuis "l'intérieur" de la Tour de Bélem.

Un lieu d'une rencontre estivale de cette année pour certains d'entre nous...

C'est un véritable petit bijou architectural: une construction encore romano-Gothique orné de Loggias comme à Venise et de dômes évoquant le Maroc où avait voyagé son architecte, Francisco de Arruda. A la tour carrée est aménagé une plate-forme dont les créneaux, décorés d'écussons, portent la croix de l'orde du Christ.

Sur la terrasse qui devance le donjon se dresse, face à la mer, une statue de Notre-Dame-du-Bon-Succès. Au 3ème étage, d'élégants balcons à fenêtres géminées et une magnifique loggia Renaissance, que surmontent les armes du roi Manuel (règne: 1495-1521) et deux sphères armillaires, viennent adoucir la sévérité originale de l'ensemble.

samedi 23 janvier 2010

Lisbonne a ce que l'on peut qualifier d'un central park, le Parc Monsanto.

C'est au Nord-est de ce parc, non loin du quartier de Benfica, non loin du parc zoologique que l'on trouve le palais du marquis de Fronteira (Palacio dos Marqueses de Fronteira). Il fut construit par João Mascarenhas, premier marquis de Fronteira, vers 1670.

L'ancien pavillon de chasse en pleine nature est de nos jours cerné de bâtiments trop modernes, de tours HLM genre citée dortoir. Et pourtant, et pourtant la visite du palais mérite d'y aller coûte que coûte.

Le palais se distingue par la quantité exceptionnelle et la diversité de style de ses panneaux d'azulejos du XVII ème siècle.

Ma photo est prise depuis la terrasse du palais en direction des jardins qui forment un labyrinthe enchanté. Les azulejos ont pris toute place droite. Sur la galerie que l'on voit surplombant le plan d'eau, des scènes grandioses de 12 cavaliers de la Galerie des Rois.

Jardins d'un marquis.

jeudi 14 janvier 2010

Mais quelle miséricorde!

Ce billet fait suite à celui d'hier puisque l'on est toujours à Viseu, sur la place de la cathédrale, Adro da Sè.

Depuis l'une des tours de la cathédrale, l'on a cette vue plongeante sur la place et du coup sur l'église da Miséricòrdia (obligé de traduire?). Le plus interressant de cette église, c'est sa façade baroque. Celle-ci est rythmée par le contraste des murs blancs et des pilastres de granit. Le corps central, percé d'un joli portail baroque surmontée d'un balcon, est ceint d'un élégant fronton.

Il venait de pleuvoir des cordes comme l'indiquent le sol et les nuages menaçants...

mercredi 13 janvier 2010

Géographiquement parlant, Viseu se trouve au nord-ouest de la Serra da Estrela, le point culminant du Portugal continental.

La place de ma photo se nomme Adro da sé. Nous sommes au coeur de la ville. La tranquille place de la cathédrale est entouré d'édifices nobles de granit, parmi lesquels le musée Grão Vasco en plus des façades de la cathédrale et de l'église de la miséricordia (cette dernière église ne se voit pas sur ma photo puisqu'elle fait face à la cathédrale).

Sur cette place, une personne que je ne connait pas!

La cathédrale Romane a subi maintes modifications du XVI à XVIII siècles. La façade en elle même a été reconstruite au XVII siècles. Six statues l'habille dont celle centrale qui est Saint Téotonio, patron de Viseu.