Instants d'années (1)

mercredi 23 septembre 2009

Monsanto ce village Portugais au cachet si particulier.

Ce village Portugais dont certaines maisons sont baties contre des rochers (économisant de ce fait une partie de la maçonnerie ce qui est un comble pour le pays des maçons et autres corps de métiers du batiment). J'avais posté un billet une année plus tôt sur la maison la plus carte-postale du village, celle mise bien en valeur. C'était la maison construite entre deux rochers-mastodontes et je ne savais pas si elle était finalement habitée. De toute façon je ne le sais toujours pas à l'heure qu'il est.

Bref....

... avec la photo du jour (prise en fin d'une journée estivale, 5 années plus tôt), je vous montre la colline où se trouve ce village. Si les maisons font corps avec le minéral de la colline, de loin il est du coup difficile de voir à proprement parlé le village en question. L'oeil averti vous dira... le MANU que je suis vous dira que Monsanto est la tâche clair que l'on devine à l'extrème gauche au dessus de la frondaison des arbres.

Au loin le village sur le rocher...

samedi 19 septembre 2009

Vasco de Gama (1469-1524) est originaire de la ville de Sines.

Vasco de Gama est le capitaine du premier voyage maritime en Inde. Il est partie avec son frère Paulo à la tête d'une expédition de 3 navires (ailleurs on dit 4 navires), le 8 juillet 1497 pour atteindre Calicut le 20 mai 1498. L'année suivante un seul bateau revient au pays après un voyage éprouvant, mais rapportant malgré tout un échantillon d'épices et des informations d'ordre politique et commercial. Voilà ce que peux dire Manu-la-science.

Sines lui rends hommage au travers d'une statue non loin de l'église de la ville ainsi qu'à deux pas du chateau (dont on devine les murs en pierre à la droite de ma photo). Sa dépouille se trouve à Lisbonne, dans le monastère des Jéronimos.

De la prestance ...

mercredi 16 septembre 2009

Non loin du petit village Aljezur, dans l'Algarve mais pas l'Algarve touristique, non non: celle qui longe encore la côte Pacifique du coté ouest, on a ces rochers à même la plage.

Pour l'émission Thalassa de vendredi dernier j'avais chercher une photo du littoral Portugais pour mettre sur ce blog et j'avais fini par opter au Cabo da Roca puisque la veille j'avais fait allusion à la Pointe du Raz.

Les rochers sur cette plage sont perpendiculaires au rivage. Inutile de dire qu'en d'autres temps il devait vraiment y avoir des rochers et que l'érosion a dû élimer tout ça. D'un autre coté pour affiner mes recherches, via Google earth, j'ai chercher de trouver l'exacte location de cette plage. J'imagine que ce que l'on voit, lors de mon passage devait probablement être la plage à marrée basse. Alors je dis Aljezur puisque je m'en venait de ce village pour aller à ce bord de mer pour y voir la vue depuis le sommet de la falaise.

La plage n'est pas là...

vendredi 11 septembre 2009

Là, on voit mieux la chute.

Les jours se suivent pour se ressembler, me diriez-vous. Et oui, encore une soirée-télé qui se profile pour ce soir. Donc pour ceux qui rentreraient de vacances, ce soir sur France 3 une émission maritime du nom de Thalassa, en direct de Lisbonne.

Le cabo da roca ...

Quatre documentaires sont prévus dont un sur le Cap-vert. Mais les 3 précédents sont 1 sur Lisbonne et 2 sur les côtes Portugaises. Tiens, ça me rappel étrangement l'émission ARTienne d'hier soir... La photo que j'ai choisi est ce Cabo da Roca si célèbre. Le Cabo da Roca est l'équivalent Portugais de la Pointe du Raz (en France). En étant sur ce site, nous sommes le plus à l'Ouest du Portugal continental. Après, ce sont des îles perdues dans l'Atlantique puis les Amériques.... tiens, ce speech me rappelle un autre billet de mon blog. Bref, le Cabo da Roca est de plus le point géographique le plus à l'Ouest de l'Europe continentale. Un site remarquable s'il en est un.

Qui ne connait pas ce phare?

Nous sommes non loin de Sintra et ce Cap du Rocher (la traduction en Français de ce site) est une falaise abrupte de 140 mètres au dessus des flots. A l'approche du lieu, j'avais une peur que le brouillard m'empêche de voir loin. Il s'est vite dissipé mais bon, on le voit encore bien sur mon cliché.