Instants d'années (1)

samedi 5 décembre 2009

J'en ai presque jamais parlé, mais pour moi, je considère le film Les lumières de la ville de Chaplin, comme l'un des plus beaux films au monde. Il est très difficile de faire un classement quand on en a vu des milliers comme moi dans sa vie, mais celui-ci est OBLIGATOIREMENT dans mon Top 3.

Donc, pour en revenir aux photos, vous n'êtes plus sans savoir qu'à Turin il y a le musée du cinéma. Il vous faut aller au Mole antonelliana... emblème de la ville de Turin.

Breffff...

Un instant magique.

A l'un des étages, se trouve quelques écrans de télévisons diffusant des moments importants de divers films plus ou moins connus... dont Les lumières de la ville. Et si c'est mon film phare, ce que diffusait un écran n'était ni plus ni moins comme le moment le plus beau de tous les films que j'ai pu voir, à savoir la fin fin du film, lorsque la jeune femme découvre que le vagabond EST celui qui lui a permis d'être guérie de sa cécité. Alors si vous n'avez pas vu ce film si célèbre, vous savez pas de quoi que je cause... Voyez le!

La découverte de la véritée.

vendredi 4 décembre 2009

La Via Pô part de la Piazza Castello vers la Piazza Vittorio Venetto qui lui même s'ouvre sur le Pô, le fleuve qui traverse la ville de Turin.

Cette Via Pô est le lieu de flânerie des Turinois et en ce qui me concerne, j'ai dût faire l'aller retour une bonne sizaine de fois.

Tout au bout, l'on devine le dôme de l'église Gran Madre de Dio.

Ebloui par tant de lumières.