Instants d'années (1)

jeudi 30 septembre 2010

Aout dernier.

Des 9 jours passés sur le sol Anglais, je n'en ai passé qu'un jour à Londres même (même si je dormais les soirs chez Rosa et comme elle habite dans le Grand Londres.... breeeeffff.....). Ayant fait pas mal de trucs en ville les années précédentes, entre les visites de musées et autres parcs célèbres, j'avais opté pour cette journée sur Londres de me faire la Tour de Londres. Au sortir du métro, les échafaudages dans la Tour de Londres (pour rénovation) me font comme si le ciel me tombait sur la tête, moi Ibère vivant sur le sol Gaulois. Et ben ce sera pour une autre prochaine année...

Je remonte du coup la Tamise vers Big Ben, vers le Parlement.

Nan mais z'avez vu ce ciel bleu? C'est pas possible que l'on soit en Angleterre!!!

Et ce que je ne pensais jamais vivre comme expérience, elle a eu lieu cette année: la visite des salles du Parlement! Quelques années plus tôt, Rosa avait put visiter les intérieurs, mais à l'époque ce n'était QUE sur invitation! Là, tout est possible pour le touriste Landa... et JE suis le meilleur des touristes Landas sur cette terre.

Ce fut magnifique! Des salles richement décorées et bien entendue, la plus belle est la Chambre des Lords avec le trône (doré) de la Reine sur un coté. La visité est une visite guidée et notre guide Français (mais il est possible d'être Anglais, Italien, Allemand et Espagnol) nous comptait souvent, histoire que personne ne se perde ou ne pense à mal en posant une bombe (par exemple).

J'étais si bien dans ce batiment que pour un peu, j'en aurais eu les larmes aux yeux! Ok, fouttez vous de ma gueule, m'en fout!

mercredi 29 septembre 2010

Je vais, cette semaine durant, vous montrer le meilleur de ce que j'ai vu lors de mes dernières vacances estivales. Comme vous le savez, je suis aller au Portugal, puis en Angleterre. Et ça tombe bien, ce qui me restera inoubliable est au nombre de 4 moments forts.

Commençons par l'Angleterre et allons à Canterbury.

Très jolie ville, très touristique mais c'est sa cathédrale qui reste incroyable, surtout de part ses dimensions et la richesse architecturale du bâtiment (intérieur et extérieur). Quelle bell tower! Même si ce n'est pas le bâtiment actuel, Canterbury abrite un sanctuaire chrétien depuis près de 1700 ans. C'est au VIème siècle que Saint Augustin de Canterbury et ses compagnons entreprirent de rétablir la foi chrétienne en Angleterre.

Quelques dates à retenir.

Cette cathédrale est un régal des yeux et c'est bien la première fois que j'en vois une avec un choeur plus long que la nef! Et comme la Crypte est aussi longue que ce choeur, c'est donc la plus grande crypte que j'aurais jamais vue.

Ma photo montre la tour de Bell Harry. Cette tour a remplacée en 1498 une tour romane. Elle doit son nom à Henry of Eastry, prieur entre 1285 et 1331, qui offrit une cloche (bell) pour la tour romane primitive. La tour de 76 mètres de haut domine les toits de la ville et constitue un élément remarquable de la silhouette de la cathédrale.

La photo qui suit est une vue de l'intérieur de cette tour Bell Harry. L'intérieur, construit par John Wastell, fut achevé en 1503 et présente une voûte où s'épanouissent en éventail des faisceaux de nervures typiques de la dernière phase de l'architecture gothique.

C'est un détail sublime d'un édifice encore plus sublime.

dimanche 19 septembre 2010

Sur une photo de Rosa, on voit le Gherkin de loin, de l'autre coté de la Tamise.

Bon, maintenant que les présentations éloignées sont faites (mais bon, quand je dis "présentations", je dois dire que ça fait pas mal de photos sur mon blog de ce batiment en forme d'oeuf -comme l'a dit une fois abacab- donc les "présentations" sont plus pour les nouveaux qui viennent ici), une vue de plus près.

D'un bureau à l'autre...

Ma photo mise en ligne ce jour est à mettre en similitude avec une autre, juste pour montrer que ce bâtiment aux allures hight-tech surplombe d'autres batiments de facture ancienne.

Le batiment au premier plan est constituée de bureaux et ce que l'on voit est sa cour intérieure. Une fois passé l'entrée (gardée par un surveillant à qui l'on doit montrer patte blanche) on ne voit que ce Gherkin sur le coté droit de ladite cour. C'est assez impressionnant et ce mélange urbain de matériaux de construction de chaque coté de la rue est assez déroutant.

samedi 11 septembre 2010

Quelques semaines plus tôt j'étais en Angleterre. Il me semblait évident que dans mon programme j'aille moi aussi à Canterbury voir sa cathédrale.

Pourquoi le moi aussi? Souvenez-vous que Nathalie et Isaura y sont déjà allées. Et moi là bas, je me suis souvenue de leurs photos similaires (qu'il vous suffit de revoir en cliquant sur leur prénom respectifs) et je me suis risqué à les suivre sur leurs pas. Sauf que voilà: ma photo n'est pas la plus belle que j'ai prise de cet édifice et si je la met, c'est juste pour faire un clin d'oeil à ces deux personnes pré-citées. Et puis là, je me rends compte que la photo de ce billet n'est pas exactement comme les leur puisque l'on ne voit pas la tour qui se trouve à la croisée du transept. Zut!

Et au final de conclure que ce billet ressemble au premier sur mon blog de cette cathédrale mis en ligne par Isaura.

J'ai mieux en stock comme photo...

Je vous en parlerais plus précisement de cette cathédrale qui reste comme l'un des deux endroits Anglais qui me resteront inoubliables... même depuis toutes ces années où j'y suis aller.

Quand manu raconte sa soupe...

jeudi 9 septembre 2010

Sous d'autres latitudes je dirais un truc du genre mais de qui se moque t-on? mais voilà, en y repensant deux secondes, finalement c'est normal.

Quoi?... me diriez-vous.

Et bien qu'en plein mois d'août, il pleuve... en Angleterre!

Ailleurs (Portugal, pour ne pas nommer cet ailleurs) il faisait un soleil radieux, pas de soucis d'achat de parapluies, pas de souci de se dire qu'il faut mettre sa petite laine, pas de souci de se demander de quoi sera faite la météo du lendemain. Tout ça devient important quand on est de l'autre coté de la Manche (s'en vennant de France). C'est ainsi que j'ai eu deux jours de merde (si l'on se place coté pays ensoleillé) mais normaux (pour la terre de Shakespeare). Deux jours sur neuf où au premier il a fallut que je m'achète un parapluie et de regretter la petite laine laissé dans ma valise chez Rosa (à Londres) quand j'étais ces deux jours, à Cambridge.

Devine t-on ce qu'il y a en arrière plan?

Ok, je tape sur le dos de l'Angleterre mais en 2006, lors d'une petite semaine en Toscane, si mes souvenirs ne me font pas défaut, toutes les fins de journées, j'avais droit soit aux orages violents, soit à de la pluie. Et pourtant la Toscane, en août, c'est pas la saison des pluies. Et puis ces après-orages Toscans me donnaient de très belles photos, donc faut pas trop cracher dans la soupe.