Instants d'années (1)

jeudi 28 février 2013

Face aux monuments aux morts se touve une maison de caractère dont on ne devine pas son histoire mouvementé au fil des siècles passés.

C'est la Tour Mailly.

Sa construction date d'avant le château de Igé. Le seigneur à qui appartenait cette tour était même plus puissant que le seigneur du château. Mais le mot importance revêt une autre signification que celle qu'on lui donnerait en 2013. En fait le seigneur de la tour Mailly était protecteur de l'église de Igé et qu'à sa mort on mettrait la litre, ou ceinture de deuil, à l'intérieur et à l'extérieur de l'église, ce qui n'avait pas lieu pour le seigneur de Igé.

Cette maison parait plus ancienne qu'elle ne l'est.

Une chapelle attenante à la tour tomba en ruine et fut du coup, démolie en 1793.
Dans la partie nord-est, la commune y a fait construire son bureau de poste en 1907.
De nos jours, ce n'est juste qu'une maison particulière.

mercredi 27 février 2013

La château de la Bruyère se trouve reculé de 2km à l'écart du village.

Le château est assez bien conservé; les fondations datent du XIIIème siècle.

Alors il parait qu'il y aurait eu en tout 3 constructions que l'on qualifierait de nos jours de châteaux, mais en fait 2 étaient des fortins ou des tours avancées pour défendre la véritable et seule maison seigneuriale de la Bruyère. Au nord on avait une tour nommée Chateau Gaillard et au sud, une tour du nom de La Bothière (les fondations de cette dernière sont encore visibles).

A l'origine le château et ses tours défensives étaient entourées de forêts dont une large partie subsiste de nos jours.

Le château dans son contexte viticole.

Devant le bâtisse du châtelain d'autres bâtiments pour la vie quotidienne du château. De nos jours c'est un domaine particulier viticole.

Ca doit être cosy, à l'intérieur.
Lors de mon passage récent pour prendre ces photos, des travaux étaient en cours....

mardi 26 février 2013

Australia - Sydney - Opera House

Une autre vue de l'opera de Sydney. Quand on voit ce batiment de pres, il a l'air beaucoup plus petit. Un jour, j'y retournerai et je rentrerai dedans.

lundi 25 février 2013

Le château de Chabotte se trouve dans le quartier du Martoret.

Du dehors on devinerais plus une maison bourgeoise qu'un château.

Sa distinction consiste en un pavillon carré avec modillons en pierre à la corniche et un simulacre de mâchicoulis avec deux ou trois meurtrières.

La plus grande obsurité règne sur son origine et sur une certaine parie de son existence. On suppose qu'i lserait du XIV ou XVème siècles. Ce que l'on peut affirmer avec assurance c'est qu'en 1410, noble Antoine de Villecourt, écuyer, était seigneur du château et qu'il fit faire avec sa femme Marguerite de Charost, une chapelle à l'église de Domange.

Façade sur rue.

dimanche 24 février 2013

Perpendiculaire a la rue piétonne Santa Augusta, au milieu des ruelles, voici l'ascenseur de Santa Justa.
Commencé en 1898, son ingénieur est français. Certains disent que se serait une cousine germaine de votre tour effeil. Les matériaux de fabrication y sont très ressemblants.

Lumineux!

Les touristes se régalent la vue du haut. On peut y apprécier a Baixa de Lisbonne, les horizons et le rio Tejo.

samedi 23 février 2013

A Igé même ou à quelques kilomètres du village se trouve en tout, 3 châteaux.

En plein village se trouve le chateau de Igé (c'est son nom, je peux pas faire plus simple).

C'est Godefroy De Lugny qui le construit en 1317.
Etant une Châtellenie royale, le chatelain disposait du droit de justice sur le village.

Le bâtiment a subi de nombreuses modifications au cours du temps. Si de nos jours ne subsite que 3 tours, il fut un temps où elles étaient 6. La structure de 2 des 3 tours révèlent une énigme: elles contiennent des gaines prise dans l'épaisseur des murs, et qui s'élèvent du rdc jusqu'au dernier étage. Assez larges pour laisser passer un homme mais ne comptant pas d'ouvertures sur l'extérieur (du moins à notre époque mais peut être qu'il y en avait à l'époque médiévale), elles sont percées d'orifices qui semblent faits pour l'aération. Peut être ont-elles servi de cachette en cas de danger ou de passage secret.

L'entrée du chateau.
Le château féodal a été au centre du conflit suivi de procès interminables entre le seigneur d’Igé et les habitants au sujet de l’utilisation de l’eau des fontaines près de la place. Le seigneur d’Igé, refusant aux habitants l’usage public d’une fontaine (la fontaine Garnier), le 26 juillet 1789, le château fut saccagé. Ce fut le départ de la Révolution qui s’étendit dans tout le Mâconnais.

A partir de 1972, le château fut restauré et converti en hotel 4 étoiles avec restaurant.

Vue sur le parc. Vue sur le parc prise depuis la rue.

vendredi 22 février 2013

Le paysage aux couleurs de l'automne.
Quelle belle saison.

jeudi 21 février 2013

J'en ai pris peu de photos de ces grappes mais je trouve les photos belles, surtout celle avec les feuilles jaunes.

Cela va bien me paraitre extra-terrestre de parler de vin, moi qui excècre cette boisson à un point que vous ne pouvez imaginer.

A Igé, les vins AOC qui peuvent être produits sont: Mâcon Igé Blanc, Mâcon Igé Rosé, Mâcon Villages, Bourgogne Alligoté, Bourgogne Chardonnay, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Passetougrain, Crémant de Bourgogne Blanc, Crémant de Bourgogne Blanc de Blanc, Crémant de Bourgogne Rosé.

Du blanc et du...
... du rouge.

mercredi 20 février 2013

Alors on dit cadoles ou cadottes.

La petite maison dans la vigne.

Ces petites constructions de pierres sèches disséminées ça et là au milieu des vignes, faisaient jadis office de refuge et de resserre à outils aux paysans et vignerons. Elles étaient bâties avec les pierres retirées des vignes lors de la création ou de l'entretien de ces dernières.

Chaque Cadole desservait une parcelle et servait au vigneron: il y trouvait chaleur en hiver, fraicheur en été et refuge contre les intempéries.

Une des particularitées des cadoles, est qu'il n'en existe pas deux similaires, tant par la forme que par la taille ou encore de l'aménagement intérieur.

mardi 19 février 2013

Untitled

L'exterieur d'un restaurant, à Melbourne.

lundi 18 février 2013

Beaucoup de vignes dans le coin et c'est bien normal puisque nous sommes dans la Mâconnais.

Le long des routes ou même d'un terrain à un autre, des murs de pierres: les murgers.
Ces petits murets de pierres sèches, dressés le long des vignes, ont la particularité de tenir par un simple calage dû à un empilement méthodique, sans mortier. Les pierres étaient extraites des vignobles et servaient à délimiter les parcelles.
Ce qui est à voir est au premier plan.

dimanche 17 février 2013

Le ciel bleu en plein janvier.

Reflets bleutées sur vitres froides.

Heureusement que les photos ne captent pas le froid...

samedi 16 février 2013

Et je termine par le plus beau de tous, le lavoir à impluvium.

Un air de Pompéi.
Des explications qui sont les bienvebnues.
Comme partout en France, en janvier on reçoit par la poste un bilan municipal de l'année passé comprenant les dépenses dans les travaux du village, de qui est né et de qui nous a quitté, des nouveaux commerces, les associations avec leurs adresses, un historique sur un dossier en particulier et cette année, cela concerne la vigne.
Comme vous le voyez, le bulletin reçut mi-janvier dans ma boite aux lettres reprends une photo de ce lavoir qui reste très photogénique.
La brochure de début d'année du bilan 2012 de la commune.

vendredi 15 février 2013

Premier des deux lavoir se trouvant en centre-village de Igé.
Suite de la série des lavoirs d'Igé.

On explique la chose mieux que moi.

Le chateau en question est celui de Igé (puisqu'il y en a d'autres ayant des noms différents un peu à l'écart du bourg... mais je reviendrais là dessus d'ici quelques jours).


Le 3ème lavoir qu'il m'a été difficile de trouver et se trouvant au Martoret date de 1824. Je me fais fort d'ici les beaux jours prochains d'aller me promener dans les ruelles de ce quartier pour le trouver! Crénom de bonsoir!!!

jeudi 14 février 2013

Quatre lavoirs se trouvent sur la commune: 2 à Igé même, 1 au Munet et 1 au Martoret (de ce dernier je n'en parlerais pas puisque je n'ai pas réussis à le trouver, avec toute la bonne volonté du monde!!!).

Puisqu'il faut bien commencer par l'un d'eux, voici celui qui est le plus récent et se trouvant au Munet.

Un lavoir somme toute, banal.

Il fut construit en 1891 sur l'emplacement d'anciens immeubles démolis; il est situé en contrebas d'une placette où se trouvait une fontaine.

Juste à coté du lavoir, partie faisant corps de bâtiment avec le lavoir, un petit logement a subsisté et autrefois la commune le mettait à disposition des malheureux en cas de besoin.

L'eau nécessaire à l'alimentation dudit lavoir est amené par une canalisation à une borne-fontaine directement à une auge. Cette eau s'en va ensuite au lavoir proprement dit.

mercredi 13 février 2013

La photo qui suit est l'une des dernières maisons de la commune a avoir gardé son cachet traditionel.

C'est une maison à double galerie.

Par rapport à la façade, l'escalier d'accès est soit centré (photos 1 et 2 -même si c'est pas trop visible-) ou excentrée (photo 3), mais toujours en pierre. Parallèlement à la façade un escalier en bois monte quant à lui, au second niveau, lorsqu'il ne continue pas plus haut avec une seconde volée vers ce qui est le grenier.
Sur la photo 2 ce second escalier de bois est en colimaçon, à la toute droite.

Typique!

Travaux.

Les maisons anciennes mais remises au goût du jour ont perdues cet accès au second étage par l'extérieur et si le second niveau était le grenier, il a été transformé en pièces à vivre. Les ouvertures ont quand même gardées leurs dimensions d'origine.

Pas mieux!

Bien évidemment, ces maisons sont toutes en pierre de taille.

mardi 12 février 2013

Untitled

Voila l'entrée du parc d'attractions de Melbourne.
Il y a un autre Luna Park a Sydney, pres du pont. Cette fois, c'est un visage de femme sur la facade.

lundi 11 février 2013

Oui, c'est bien une croix surmontée sur une colone, elle même sur un piédestal. Et moi pour faire mon marrant je prends l'ensemble de profil!

Comme Domange est surélevée par rapport à Igé ou Le Martorêt, des différentes rues, on y monte! Cette croix est au départ de l'une de ces rues.

Pas grand chose à dire sur elle sinon qu'elle a été érigée en 1866 par l'un des anciens maires de Igé.

Au départ de la coline vers chez moi.

Sur le piédestal on peut y lire un texte en latin qui est un extrait de l'Hymne à la Croix écrit par l'Evèque de Poitiers, au XVIème siècle.

Si ça vous interresse:

O CRUX AVE SPES UNICH
(O croix unique espérance)

MUNDI SALUS ET GLORIA
(Salut et gloire au monde)

AUGE PÏÏS JUSTITIAM
(Augmente la justice pour les gens pîeux)

REISQUE DONA VENIAM
(Et donne la grâce aux accusés)

dimanche 10 février 2013

J'adore cette photo.

C'est les Schtroumpfs qui font carnaval.

samedi 9 février 2013

Le monument aux morts est inauguré en 1921.

Il se trouve à l'emplacement de la première église du bourg de Igé, démolie en 1859. Jouxtant cette ancienne église, il y avait aussi un cimetière jusqu'en 1833.

En vue large...

Morts pour la France. Les morts d'Igé de la première guerre mondiale.

Sur les autres face du monument les autres noms des personnes mortes aux autres guerres que sont la seconde guerre mondiale puis celle d'Algérie.

vendredi 8 février 2013

Une petite tempête de neige ce matin m'a fait sortir au dehors pour prendre quelques photos. Et je ne résiste pas à déjà les mettre en ligne.

Alors déjà une vue du "quartier" de Domange avec sa chapelle Romane lorsque nous étions aux couleurs de l'automne dernier.

Aux couleurs de l'automne.

Maintenant (presque) la même vue alors que ça tombait grave ce matin.

Ce matin, peu avant les 11h00 du matin.

On est pas au père Lachaise, c'est un cimetière des plus classiques. Celui-ci se trouve à l'écart du village, derrière la cave, en bordure de vignes.

Classique.

Je ne sais pas, vous, mais lorsque j'arpente un cimetière je regarde plus les dates de naissances et de décès pour "essayer" de voir qui a vécut le plus agé. Lorsque par hasard je tombe sur une personne née la même année que moi, je me dis que j'ai de la chance d'être encore en vie. C'est con mais c'est (égoïstement) ma première pensée.

J'en suis (largement) pas encore là, mais sera-ce ma dernière maison, moi qui vivrais centenaire?

PS: remarquez la couleurs de la vigne en arrière plan...

jeudi 7 février 2013

Il ne pouvait pas ne pas y avoir de cave de vignerons, à Igé.

En effet, le village se trouve dans le Mâconnais et du coup, bien naturellement, entouré de vignes. Le Mâconnais va de la ville de Tournus jusqu'à la région du Beaujolais; il est le plus vaste des vignobles de Bourgogne avec quelque six mille cinq cents hectares de vignes.

Lorsque l'automne arrive, le paysage prends une tournure colorée qui rends très bien en photo et qui reste du coup, un plaisir de se promener au milieu des ses vignes.

Bon, la cave quant à elle, reste un peu à l'écart de l'axe principal traversant le village. Mais un gros bâtiment comme ça, on le voit de loin.

L'un des derniers endroits sur terre pour moi.

Juste derrière la cave, le cimetierre de Igé.

mercredi 6 février 2013

Après la photo d'hier prise aux antipodes, retour à mon petit village bien Franco-Français...


Autre lieux commun de tout village de France, sa mairie. Igé ne déroge pas à l'ordinaire.

Mais avant d'être la mairie, le bâtiment fut l'école des filles.

Je sais tout: le terrain choisi derrière l'église, a couté 900 Frs et la construction dudit bâtiment, 10341 Frs. Qui à l'heure actuelle ne rêverait pas d'avoir sa maison construite pour 11241 Frs ( soit 1714€ de nos jours)???

Les travaux sont terminés le 19 décembre 1869 et en 1881 ce sont 76 petites filles qui sont inscrites (contre 94 élèves pour les garçons).

Avant la seconde guerre mondiale le bâtiment devient logement pour les institutrices puis pour des particuliers.

Pas de quoi fouetter un chat igéen.

Le 23 avril 1992 le conseille municipal décide de restaurer le bâtiment qui deviendra la mairie.

mardi 5 février 2013

Australia - Cairns - Bats

Cairns dans le nord de l'Australie est proche de la grande barriere de corail et de la plus vieille forêt tropicale du monde.
Puis il y a aussi ses chauve-souris qui restent dans les arbres toute la journée et qui font un bruit immense quand la nuit tombe. Elles sortent toutes de leurs cachettes et tourbillonnent au dessus des touristes!
A voir!

lundi 4 février 2013

Dernier lundi où Nathalie est de nouveau mon invitée, et à nous présenter sa grande roue, même si ce n'est pas elle qui l'a faite, et encore moins propriétaire.

Manu


La grande roue à Lille...

tht

dimanche 3 février 2013

Igreja do Carmo vu du haut de l'ascenseur de Santa Justa.

A travers la petite lucarne.

samedi 2 février 2013

A part si c'est un lieux dit, chaque village de France a ses commerces.

Igé n'est pas si perdu que ça puisque l'on y trouve quand même son bar-tabac, son restaurant, sa pizzeria mais aussi une boulangerie-épicerie, un salon de coiffure et d'autres commerces.

Tout ces commerces restent cantonnés non loin de l'église, de la mairie, de l'école maternelle et de la poste, en centre-village.

Viens boire, un p'tit coup chez moi.

Pour acheter plus gros, faut aller à Cluny ou Mâcon. Faut avoir une voiture, comme partout, finalement. Moyennant une petite somme, il est quand même possible de "réserver" la veille, le bus pour aller à la ville.

vendredi 1 février 2013



Suite au premier billet de ce 1er février que vous venez juste avant de découvrir en lecture, j'ajoute une petite vidéo prise depuis Youtube qui montre maintenant en images les photos que vous verrez dans les jours à venir. Heureusement pour moi on ne vous montre pas tout, me laissant une marge de surprise pour vous.
La vidéo vous montre principalement le bourg de Igé mais fait quand même allusion à la pièce majeure du village, l'église romane se trouvant à Domange, édifice splendide se trouvant à une trentaine de mètres de ma maison.

A mi-chemi entre Mâcon et Cluny, dans la Mâconnais, le village où j'ai élu résidence pour les 60 ans à venir (oui, je vivrais centenaire): Igé.

Igé est en fait 4 regroupements de maisons: Le Martoret, Domange, Le Munet et Igé. J'habite à Domange qui est la localitée des 4 la plus en hauteur (284 mètres d'altitude).

Je ne vais pas vous faire tout l'historique du nom, mais ça commence en 50 av JC avec Ibgiacum jusqu'à Igier en 1484.

Au 1er janvier 2013 il y avait 916 habitants. Et 413 logements, donc vous voyez, pas bien grand grand comme village; un parmis tant d'autres...

Au milieu des vignes, mon village. Au milieu des vignes.

A la gauche, Le Martoret. Détail sur Le Martoret.

Ensuite DOmange puis à droite, Igé. Détail sur Domange (à gauche) puis Igé (à droite).

Merci Google Earth

Igé fut toujours un village agricole, principalement viticole. Les Romains y plantèrent les premières vignes et les moines de Cluny, au Moyen-Age, lui donnèrent une impulsion formidable.

Je me propose dans les deux à trois semaines à venir de vous montrer ce à quoi vous vous attendriez de voir, si vous décidiez de visiter mon village. Bref, un village Français comme il y en a partout en France avec son histoire, ses monuments, ses commerces et le truc en plus qu'il ni a jamais ailleurs...

Et puis que dire du paysage viticole, surtout lorsque l'on est en automne! Rien que pour ça, la venue vaut le détour.