Instants d'années (1)

jeudi 31 mars 2011

Oh joie, oh bonheur, oh ravissement des yeux et des oreilles. Le 21 mai 2011 prochain, vous penserez à moi sur les coups des 20h, n'est ce pas? Et pourquoi diantre, pourriez vous me rétorquer, et vous n'auriez pas tord. Le 21 mai prochain je vais renouveller avec ce que j'avais vécut en 2007 à Vérone: voir l'opéra La Traviata de Giuseppe Verdi. Ce sera mon second opus et de loin (je l'espère) ne pas être le dernier à voir de ma vie! J'ai pas trop connaissance des décors et costumes mais ça me plairait de voir ça avec les costumes d'époque ceux du tout, tout début du XX ème siècle. Ni de savoir aussi qui seront les interprètes d'Alfredo et de Violetta. Alors voici le programme. Et pour illustrer ce billet, un morceau de cet opéra avec Anna Netrebko, Anna Netrebko déjà mis en ligne sur mon blog avec un autre passage de cet opéra, dans le rôle-titre. Morceau pouvant rebuter ceux qui n'aiment pas, eux à dire que c'est trop lent, trop "opéra" et je dois avouer que dans les toutes premières écoutes (il y a bien longtemps, dans une autre galaxie), c'était un LARGE passage qui me plaisait guère. Maintenant c'est du passé et de La Traviata, rien n'est à jeter! ..... Et vous savez quoi de plus, je vais être à quelques rangs du devant de la scène parmis tout le gratin Lyonnais (je sens que je vais faire tache au milieu de toutes ces robes de soirée et autres smokings). A Vérone j'avais eu le même "détail" de ne pas "être à ma place". Amusant mais il s'en fout, le Manu! Le principal sera à 20h00 ce samedi soir là...

La ville de Braga a toujours eu une longue histoire religieuse et commerçante. On peut facilement remonter cette Histoire jusqu'à la période romaine.

C'est au XII ème siècle, siècle qui a vue la naissance du Portugal en tant que nation souveraine, que Braga devint le siège des archevêques du Portugal et la capitale religieuse du pays naissant. La cathédrale a ses fondations datant du XII ème siècle.

Et justement, non loin de cette cathédrale se trouve l'ancien palais épiscopal. Ce sont les batiments en arrière plan de ma photo du jour. Ces batiments datent des XIV, XVII et XVIII ème siècles. Si l'édifice vaut le coup d'oeil, alors que dire des jardins de Santa Bàrbara? Des jardins parfaitement aménagés et même si cela parait petit, cela reste un agréable moment de flaner en son sein.

Mon but dans la vie: après le potager, avoir ce même jardin chez moi!

J'veux le même chez moi!!!!