Le soleil se lève sur la Presqu'île de Quiberon et moi, tout juste à garer ma voiture pour aller voir les bords de l'océan.

Une journée surprenante dans la mesure où j'ai mis plus 6h30 pour faire le tour de la presqu'île (sachant que le meilleur est le coté face à l'océan, le coté Ouest)... et donc, que pour quelques kilomètres. Comme toujours le résultat en photo de ce que j'ai vu n'est pas à la hauteur de ces vagues venant s'exploser contre les rochers (vu les récents évènements Japonais, cette histoire de "vagues venant s'exploser" reste d'un goût douteux). Ma tuture en ombre chinoise. Ma photo est durant ces premiers instants (d'années) où je ne me doutais pas du chamboulement du programme du jour (que de du) et surtout de ce que j'allais voir. Du bonheur.