Petit souvenir de ce qui est déjà vieux de deux années: le sommet de l'île de Madeire se nomme Pico Ruivo culminant à 1862 mètres. Alors oui, cela ne parait pas très haut mais quand on est sur une île où tout monte du bord de mer d'océan d'un seul tenant avec des falaises passant de 0 à plusieures centaines de mètres, on se rends compte de ce qu'est la hauteur.

Donc le Pico Ruivo est à 1862m. Juste en dessous (et non loin du Pico Ruivo) se trouve le Pico do Arieiro avec ses 1818 mètres.

Un parcours pédestre va de l'un à l'autre, distants tous deux de 8km. Pour info, le guide Michelin donne le parcours à faire en 4 heures (aller-retour). Des paysages agrémentent ce parcours d'une manière que l'on ne sent aucunement la fatigue (de toute façon, le mot fatigue est bannie du dictionnaire de ma vie). Le long du parcours aucun garde-fou, on traverse des tunels, on découvre de vastes cirques montagneux, des sentiers où la végétation a pris largement la situation... et une barrière!

Et oui, une barrière car j'ai eu le tact de choisir mon ascension du Pico Ruivo par le Pico Arieiro l'un de ces jours où des travaux se font de remise en sécuritée du sentier! On était plusieurs dans mon cas et il a bien fallut rebrousser chemin alors que l'on devait être à mis-parcours. Des travailleurs nous empêchaient d'aller plus loin (raison de sécuritée). Et ils étaient intransigeant!

Ca ma fait super-chier!

Enfin bon, il me reste pas mal de photos de ce parcours. Celle qui suit est le tout tout début du parcours. Il est possible de monter avec sa voiture en haut du Pico Arieiro et un bon restaurant-café nous y attend.

Après, c'est l'aventure...Un monde minéral au dessus des nuages.