Instants d'années (1)

vendredi 19 octobre 2007

Je reviens quelques secondes sur ma photo du pont Alamillo.

Déjà je voudrais remercier Frank qui a (re)travailler la photo d'origine et cela donne le résultat qui suit et qui était bien naturellement proche de la réalitée (d'un point de vue luminositée) comparé aux autres photos prises ce jour là à Séville qui précèdent ou suivent celle que j'ai mis en billet. Mais bon, je dois dire aussi que dans le lot, j'en ai une autre encore plus pire que celle que j'avais mis jeudi, Frank. Une encore plus sombre. Alors oui, comme tu me le dis, j'ai été trahit par mon appareil photo.

La même en couleurs (naturelles).

Je profite de ce billet pour montrer la version nuitée du même pont. Que ne ferais-je pas pour Céline?!? Je sais, pont, que tu surveilles Séville de ton oeil lumineux...

Le pont le plus célèbre de Londres. Du moins celui que tout le monde connait (je viendrais pas de faire une redite?), que tout le monde connais, disais-je.

Il est possible de visiter ce pont. Je l'ai fait.

On voit d'abord un petit film qui explique comment on est arrivé à vouloir le construire, le choix du pont qui puisse permettre le passage des bateaux, les phases de la construction. Ensuite on monte sur les passerelles se trouvant au sommet et, de là, on a des vues sur le tout Londres (du moins ce que le vision de l'oeil humain le permet... ainsi que le temps, surtout le temps!). Une vue en piquée aussi sur la Tour de Londres se trouvant coté nord de la Tamise. Oui, pour qui ne sait pas (ou qui vient de naitre), le fleuve traversant Londres se nomme la Tamise (version Francisée du Thames que l'on devrait prononcer façon rosbeef... mais non, j'en veux pas aux Anglais d'avoir évincé les Froggies de la compétition Rugbyélesque).

Mi-chateau mi-pont ou mi-pont mi-chateau?

Toujours dans la visite du pont, on termine par les entrailles du pont en lui même, à savoir le mécanisme qui permette le levé des 2 ponts levis.

--- Manu, soit honnête, dis que t'as pas vu cette 3ème partie et que tout ce que tu voulais c'était de monter là haut. --- Oui, c'est vrai, honte à moi.