Instants d'années (1)

mercredi 31 octobre 2007

Prend garde car dans1minue trente je serais en haut de tes 176 marches!

Difficile de se rendre compte des 176 marches pour atteindre le sommet, mais elles sont là!

La tour Philipe Le Bel se trouve en bordure du Rhône à Villeneuve les Avignon et était la pièce maitresse d'un châtelet qui gardait l'entrée du pont St Bézenet (plus connu de nos jours comme le Pont d'Avignon).

Du sommet la vue alentour est magistrale, vue sur Avignon et ses palais des papes mais aussi sur Villeneuve ainsi que le Mont Ventous (entre autres monts).

mardi 30 octobre 2007

New York

Prise a New York.

Cette image represente le Rockefeller Center derriere la statue. C'est la que les businessmen et businesswomen se retrouvent tous les jours. C'est aussi au pied de ce gratte ciel qu'en hiver les new yorkais patinent devant un sapin de noel.

On peut aussi monter tout en haut et avoir une vue panoramique de la ville, de Central Park aussi. Je n'y suis pas montee et cela me donne une excuse pour y retourner.

lundi 29 octobre 2007

J'avais fait un billet sur le campanile près du Duomo de la ville de Florence, en Toscane. Svelte et élancé était son titre.

Pour qui ne veut pas aller voir cet autre billet, c'est une vue du campanile depuis les hauteurs du Duomo. Une vue des 82m de longeur tout en finesse de marbre.

Ceci n'est pas la pyramide Egyptienne de Giseh, mais le campanile Italien de Florence... nuance!

On ne les vois guère ces 82 mètres sur la photo précédente et pourtant ils sont là. C'est le genre de vue que si l'on ne donne pas d'explications, on ne peut deviner ce que c'est.

Forcement, c'est le genre de vision, originale et déroutante, d'un monument célèbre pour le qui connait.

Puisqu'avec Céline il est question à chaque fois de vertige quand je mets une photo avec une vue plongeante vers le bas, je vais faire une petite semaine (inédite) où l'on a une vue grimpante en direction du ciel... depuis le plancher des vaches.

Comme vous allez voir, cela donne des vues bizarres de lignes fuyantes et aussi de vous montrer que je ne me borne pas à des photos de chaises, de cheminées, de mariées, de chevaux ou tout autres sujet qui pourrait me cataloguer dans tel ou tel domaine. Même la soeurette Londonienne y participera de son grain de sel mardi à venir.

Bien que prises depuis les pieds sur terre, ces photos vont en faire tourner plus d'une tête...

dimanche 28 octobre 2007

Lazise et non pas La 6!

Second village côtier du lac de Grade à vous parler.

L'un de ceux où je m'y suis plut. Peut être parce que c'était l'un des premiers sur mon parcours mais par la suite, aux suivants, je me suis vite rendu compte finalement qu'ils se ressemblent tous, à quelques détails près.

De toute façon c'est simple: c'est le domaine des restaurants en bordure de lac. Et à l'intérieur d'autres restaurants mais aussi des magasins de souvenirs. Voilà à quoi ressemble tout ces villages.

Alors Lazise m'a un peu plut. Tant mieux... ou tant pis (pour les autres).

Au bout du chemin, un monde merveilleux et plein plein de touristes Landa (majoritairement Allemands).

Lazise, il faut garer sa voiture sur un parking (vous me direz que c'est normal) qui se trouve hors des murs. Bon, faut que je vous dise un truc: un bordel monstre pour garer sa voiture. Surtout quand c'est dans une zone très touristique en plein mois d'aout! Lazise est justement dans cette catégorie de zone.

Le village est entouré de remparts datant de l'époque Vénitienne. Donnant sur le lac un petit port de plaisance avec sur l'un de ses cotés une église romane interressante. Mais bon, ces deux points du village, j'aurais l'occasion d'y revenir. Disons que si je vous faisait une liste des villages à voir, Lazise serait sur cette Liste de Manu.

samedi 27 octobre 2007

C'est vraie, ça. Toujours à vous montrer mes différentes destinations de part le monde...ok, de part ces (merveilleux) endroits qui ont la chance (magistrale) d'avoir ma p'tiote personne entre leurs murs et jamais je n'ai mis une photo de ma voiture à voyager dans le temps.

Chose faite avec le billet de ce jour, de ce samedi.

Une merveille (ma Golf V version Sport) qui regarde une merveille (le Mont-Blanc). Bon ok, la première merveille (le V), vous allez croire que j'ai des actions chez Golf alors que je n'en ai que faire. Par contre l'autre merveille (le Monte-Bianco), elle, elle l'est et le restera pour les générations futures.

Donc voici ma machine qui me permet d'aller partout et quand je le désire. Et elle en a fait depuis aout 2004. En 3 années de (déjà) bons et loyaux services, elle en est à plus de 52500km et 4 points sur le permis en moins. Oui, des fois, il lui arrive même de se faire prendre en photo quand je ne le veux pas! 4 points!

Mieux que H G Wells et sa ridicule machine à voyager dans le temps!

Madeire est ma seule destination où elle soit restée au garage. Je sais pas pourquoi mais, aller savoir, elle aime pas l'eau; semi-repos en aout 2006.

Sa prochaine destination? Disons que ce pourrait être courant avril de l'an prochain du coté de certains chateaux de la Loire (pas encore vus) et d'une chtite partie de la Bretagne. Mais comme on dit qu'il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis et que je suis loin d'être un idiot, je pourrais changer de destination d'ici là et... m'en aller du coté de Lille (par le plus grand des hasards)...

PS: 71 c'est la Saône et Loire pour qui connait pas. C'aurait été trop cool si j'avais put choisir le mlmp en immatriculation.

vendredi 26 octobre 2007

C'est le fleuve Arade qui a permis à la petite citée de Xelb de devenir une perle Andalouse.

Dès 713 après notre ère Xelb devient prospère et au plus fort de sa gloire (au XII) dit-on, sa beautée faisait palir Lisbonne la chrétienne. Durant 5 siècles Xelb est Maure, capitale d'un royaume musulman. Riches de palais avec des terrasses de marbre, d'une vingtaine de mosquées, l'arrivée d'une richesse culturelle qui vient dans ce qui semble être un paradis au milieu d'orangers.

Les chrétiens ont tôt fait de reprendre la ville en 1189 et détruisant tout ce qui est Mauresque (mosquées en premier) mais laissant le chateau, telle acropole.

Xelb est reprise de nouveau par les Maures en 1191.

Les chrétiens la renomme Silves en 1242. La cathédrale à gauche et la chateau à droite. c'est bien manu, tu connais ta droite de ta gauche!

jeudi 25 octobre 2007

Une vue de Notre-Dame de Fourvière, vue depuis la presqu'île.

Je ne sais pas quoi vous dire de plus sur cette photo. Ceux qui connaissent Lyon reconnaitront la basilique sur les hauteurs de la ville; ceux qui aiment le printemps se diront que c'est encore loin, le printemps... et moi de broder pour ne pas dire grand chose. Alors je vais me taire...

C'est à la fois sombre et clair.

mercredi 24 octobre 2007

Deux fois dans ma semaine Madeirense je suis aller au Pico Ruivo (1862m) point culminant de l'île.

Une fois depuis Boca de Encumeada se trouvant à 11.4km à l'Ouest et une autre depuis Pico de Arieiro (1818m) second point culminant à l'Est du Pico Ruivo, d'un peu plus près de ses 8km.

Le tout s'est fait à pied, dans le cadre d'une randonnée. Il se trouve que j'ai mal choisi mon jour coté Est (Arieiro-Ruivo) puisqu'à mi-parcours le trajet est interrompu et impossible d'aller de l'avant. Les lundis, mardis et mercredi, c'est en travaux et j'avais choisi un lundi. Tout ça, je ne l'ai su qu'à mi-parcours (ainsi que les dizaines de personnes devant et derrière moi).

Dans un cadre végétal et surtout minéral époustouflant, vous avez des hommes qui sécurisent le parcours et du fait de pouvoir travailler sans se faire embêter de Landa (le touriste Landa comme vous et moi), le plus simple est d'empêcher ce beau monde de passer...

Si le ciel va me tomber sur la tête, c'est sous forme nuageuse (comme nos ancêtres les gaulois le coyaient), ou sous forme caillouteuse?

La photo que je vous mets est sur le parcours vers le Pico Ruivo. Les personnes que l'on devine dans la végétation sont des randonneurs comme moi (et qui sait: comme vous prochainement?). Ca serpente en montant, ça suit des falaises sur des sentiers escaprés, ça descend des marches taillées dans la roche ou de construction humaine, etc...

Un régal et je me suis régalé. Un pas en avant... et un arrêt pour contempler une vue incroyable (quand les nuages le permettaient). Même court, le parcours me reste comme un grand moment sur Madeire.

mardi 23 octobre 2007

Cette silhouette a ete prise en fin de journee pres du Cutty Sark a Greenwich, Londres. Ca represente pas vraiment l'endroit mais peut importe. Je l'aime bien.

Attention, Scully et Mulder arrivent!

lundi 22 octobre 2007

Dans le vieux quartier de Séville qu'est la Juderia, on est dans le pitoresque. Les ruelles sinueuses, les patios fleuris à peine visibles et ses petites places.

Nous sommes non loin de la cathédrale et de l'Alcazar.

Je ne saurais vous dire le nom de cette place colorées et plantée d'orangers, mais quel plaisir d'être là. Une place à taille humaine, loin de la folie de ce que peut être une grande ville espagnole.

A tout instants du jour, la lumière changeante fait qu'on redécouvre cette place à chaque fois.

On est ailleurs et on y est bien.Un monde végétal et pas un brin d'herbe qui dépasse.

dimanche 21 octobre 2007

Dans les prochains dimanches à venir, je vais faire le tour du lac de Garde, en vôtre compagnie. Je mettrais une photo par ville ou village traversé. Mais où se trouve Peschiera del Garda sur la carte du lac quand on s'en départ de Sirmione?

Ayant résidence à Sirmione, je m'en suis allé vers l'Est, vers Peschiera Del Garda. Avec le plan du lac, la flèche vous indique où se trouve ce village.

Peschiera Del Garda se trouve à l'endroit où le Mincio, un affluent du Pô s'échappe du lac. Dès le moyen-age le village était un véritable verrou entre le fleuve principal Italien et le lac. Tous les conquérants prirent ce village sans aucune difficultée, que ce soit les Vénitiens, Bonaparte ou encore les Autrichiens.

De nos jours le village a gardé son aspect garnison, même si les casernements (à la droite du Mincio sur ma photo) sont plus touristiques que militaires.non non, ce n'est pas Venise; l'année prochaine, si tout va bien!

samedi 20 octobre 2007

Sur ce billet, on voit dans la direction de l'Ouest, de l'océan.

Sur le cliché de ce jour, on en voit deux, dont le plus important de la ville de Porto, historiquement parlant, celui dont Gustave Effeil en est le maitre d'oeuvre.

C'est un pont ferrovière qui est depuis quelques dizaines d'années hors service. Le second en arrière plan le remplace. Inutile de vous dire que même hors service, le pont de Effeil qui se nomme Maria Pia, sera toujours là comme témoin du passage de l'illustre architecte au Portugal, du moins dans cette bonne ville de Porto.Fer et béton... vieux et ancien.

vendredi 19 octobre 2007

Je reviens quelques secondes sur ma photo du pont Alamillo.

Déjà je voudrais remercier Frank qui a (re)travailler la photo d'origine et cela donne le résultat qui suit et qui était bien naturellement proche de la réalitée (d'un point de vue luminositée) comparé aux autres photos prises ce jour là à Séville qui précèdent ou suivent celle que j'ai mis en billet. Mais bon, je dois dire aussi que dans le lot, j'en ai une autre encore plus pire que celle que j'avais mis jeudi, Frank. Une encore plus sombre. Alors oui, comme tu me le dis, j'ai été trahit par mon appareil photo.

La même en couleurs (naturelles).

Je profite de ce billet pour montrer la version nuitée du même pont. Que ne ferais-je pas pour Céline?!? Je sais, pont, que tu surveilles Séville de ton oeil lumineux...

Le pont le plus célèbre de Londres. Du moins celui que tout le monde connait (je viendrais pas de faire une redite?), que tout le monde connais, disais-je.

Il est possible de visiter ce pont. Je l'ai fait.

On voit d'abord un petit film qui explique comment on est arrivé à vouloir le construire, le choix du pont qui puisse permettre le passage des bateaux, les phases de la construction. Ensuite on monte sur les passerelles se trouvant au sommet et, de là, on a des vues sur le tout Londres (du moins ce que le vision de l'oeil humain le permet... ainsi que le temps, surtout le temps!). Une vue en piquée aussi sur la Tour de Londres se trouvant coté nord de la Tamise. Oui, pour qui ne sait pas (ou qui vient de naitre), le fleuve traversant Londres se nomme la Tamise (version Francisée du Thames que l'on devrait prononcer façon rosbeef... mais non, j'en veux pas aux Anglais d'avoir évincé les Froggies de la compétition Rugbyélesque).

Mi-chateau mi-pont ou mi-pont mi-chateau?

Toujours dans la visite du pont, on termine par les entrailles du pont en lui même, à savoir le mécanisme qui permette le levé des 2 ponts levis.

--- Manu, soit honnête, dis que t'as pas vu cette 3ème partie et que tout ce que tu voulais c'était de monter là haut. --- Oui, c'est vrai, honte à moi.

jeudi 18 octobre 2007

Nul n'est sans savoir qu'en 1992 il y a eu une exposition universelle à Séville, sur l'île da Cartuxa.

Cinq ponts furent construits dont celui de Alamillo, pont qui se trouve le plus au nord. C'est ce que j'ai reconnu en premier de Séville quand j'arrivais par la N630. Après ce fut la Giralda.

Ce pont, je le connaissais puisque la première fois que je l'ai vu, c'est dans le film Jeu de rôles, film qui m'avait plut à l'époque. Un film où la ville de Séville est à l'honneur, tel personnage du film.

Et puis ce pont, de sa physionomie, il est difficilement inoubliable.

Dès que j'aurais mangé assez de soupe, je me mettrais à la harpe.

mercredi 17 octobre 2007

Quand je suis aller à Avignon, je ne m'attendais pas à ce que le pont d'Avignon si célèbrement connu de part sa chanson, ressemble à ce qui en reste de nos jours. Je croyais simplement que c'était un pont qui traversait le Rhône.

Comme vous pouvez le voir il s'arrête au milieu du cours d'eau.

Sur le pont d'Avignon, on y dans plus comme avant...

Le pont d'Avignon est aussi appelé Pont St-Bézenet. Il faisait 900m avec ses 22 arches. Faisait...

Une légende voudrait que Bézenet ai entendu des voix lui demandant de construire un pont sur le Rhône. Un ange lui aurait montré l'emplacement. C'est en déplaçant d'énormes pierres pour sa construction, que les autres ne le traitèrent plus de fou. On est en 1177. Huit ans plus tard le pont est fini.

Il fut reconstruit en 1237, restauré par la suite. Mais au XVII, le Rhône eu tôt fait de le rompre pour de bon avec ses crues et il nous est parvenu dans cet état.

mardi 16 octobre 2007

Comme d'habitude, a Londres, il pleut tout le temps...

Je me baladais donc tout au long de la tamise. Je suis arrivee au niveau du musee Tate Modern quand tout a coup il a commence a pleuvoir des cordes. C'etait plutot une tempete avec un sacre vent...

Tout le monde est alle se refugier dans le musee (qui est gratuit) et moi je me suis rendue compte que j'etais quasiment toute seule dehors. Je me suis donc mise a courrir non pas dans la direction du musee mais sur le pont qui se trouve juste en face. Le Millennium Bridge est aussi appelle Wobbly Bridge parce qu'il n'etait pas tres stable lorsqu'il a ete ouvert au public (ils l'ont referme apres seulement deux jours de circulation et on rectifie le mouvement.) Il faut savoir que le Wobbly Bridge est toujours plein de monde, il m'a toujours ete impossible d'avoir une photo potable. Je me suis donc dis que ce jour la etait surement ma seule chance d'avoir une belle vue.

Londres

Et on etait en tout 5 sur le pont.

Au fond on voit Saint Paul Cathedral.

Quand je suis arrivee de l'autre cote, j'etais trempee. Je me suis chopee un de ces rhumes apres mais ca vallait bien le coup parce que c'est une de mes photo preferee de Londres.

lundi 15 octobre 2007

Le fleuve traversant Vérone est l'Adige.

Beaucoup de ponts traversent ce fleuve. Le plus remarquable de tous est sans conteste le Ponte Scaligero. Tout de brique c'est l'un des rares ponts fortifiés moyen-ageux qui nous soit parvenu.

J'ai pas la tête à en piquer une dans l'Adige.

Il est bâti de briques, doté de tours et de hauts parapets crénelés.

Sauf que ce que nous voyont est une reconstruction, ce n'est pas l'original. Le pont actuel est la reconstruction du vrai pont qui fut détruit pendant la seconde guerre mondiale. Ce qui sauve l'ensemble c'est que les matériaux furent récupérés au fond de l'Adige pour être ré-employés.

Dans la partie sud de la ville (à la droite du pont sur ma photo) se trouve le Castelviecchio. Le pont donne sur la flanc du chateau, lui aussi construit de briques (1354-1376). Les tours que l'on voit sur le montage (réussis) de deux photos font partie de l'enceinte du chateau (qui est un musée). J'en parlerais un autre jour de ce chateau.

dimanche 14 octobre 2007

Comprenez bien que ce jour là j'ai merdé!

J'ai laissé ma voiture à Funchal, tout en bas.

Je suis monté en téléphérique de, quasiment bord d'océan, vers Monte pour visiter une église et le Jardin tropical de Monte palace. De là haut, j'ai repris un autre téléphérique pour descendre à mi-chemin de la colline vers le Jardin botanique de Funchal. Une fois fini ce second jardin, j'ai repris ce second téléphérique pour monter reprendre celui me descendrait vers le bord d'océan, le premier!

Merdé car si j'avais laissé ma voiture dans le parking en face du jardin botanique, je n'aurais fait qu'un seul aller-retour en téléphérique vers Monte. Ces 4 voyages à bord de cet engin suspendu dans le vide, ça coute quand même. Dans ma prochaine vie, on ne m'y reprendras plus; je saurais quoi et comment faire... non mais!

La photo (qui en est de deux mises bout à bout d'une façon lamentable par mes soins) que vous avez devant vous est la descente vers le jardin botanique. Funchal est la ville que vous voyez; on peut pas faire plus simple comme explications.

Pffft, même pas peur moi.

Quoi qu'il en est, on a un bel exemple d'un avant et un après dont je parlais il y a peu. Avant les routes étaient sineuses à suivre les dénivellations des collines. Après c'est que de la ligne droite à travers ces mêmes collines. La communautée Européenne est passé par là. Bon, c'est pas plus mal... si on est préssé comme moi au petit matin de mon dernier jour à aller de São Vicente vers Santa Cruz y prendre l'avion pour le continent.

Aller, c'est partie pour une semaine à thème. Sera t-elle aussi riche en commentaires que la précédente? A mon avis: non.

On me l'aurais demandé j'aurais juré que cela aurait déjà été fait. On m'aurait demandé si j'avais fait une semaine à thème sur les ponts où qu'il soient, j'aurais dit que je l'ai fait. Il se trouve que je ne (re)trouve pas cette semaine particulière. Même si je n'arrive pas à conclure mes recherches, je me demande toujours si àa a été fait.

Bref, là où je reste sur ma faim, c'est que j'en ai mis en pagaille des vues de ponts, depuis ces deux ans en vôtre compagnie. Il y a eu celui à Lisbonne du 25 avril, le vecchio de Florence, le Dom Luis de Porto, même celui construit par les Romains en France, ou en Espagne. J'ai même poussé le vice à mettre un pont pour bateaux, et Rosa d'apporter sa petite contribution.

Je suis sûr que j'en oublie.

En voici d'autres dont je n'en ai pas parlé ou bien d'autres vues de ceux dont j'en ai parlé...

samedi 13 octobre 2007

Sur le coté gauche de la cathédrale de Chartres, il y avait ce personnage (comme on en voit partout en ville,) nous invitant à venir se sustenter dans le restaurant d'à coté. A coté de lui on devine le panneau avec menu du jour et prix.

C'était au petit matin.

Près du clocher neuf (commencé au XII) se trouve un charmant pavillon de l'horloge, datant de 1520, oeuvre de Jehan de Beauce.A vot'bon coeur mamzaux et mamzelles

vendredi 12 octobre 2007

Ces 3 vues de Lisbonne sont prises depuis un belvédère qui se nomme Miradouro de São Pedro de Alcântara.

Ce belvédère est en quelque sorte un balcon au dessus de la capitale, un agréable jardin avec en son centre, une fontaine. Il est possible d'y monter à pied mais le fun est de prendre le funiculaire depuis la Parça dos Restoradores en contre bas.

Une ville qui se pare doucement de mille feux

Pour qui connait Lisbonne, reconnait certains monuments de la ville. Ce qui se voit super bien c'est le chateau de Saint George à l'opposé, demeure des rois avant que Manuel 1er décide de construire son palais (détruit en 1755) en bordure du Tage. A l'extrémitée droite de mes 3 photos on devine les 2 tours de la cathédrale (XII) et derrière ces tours, le Tage en lui même. Difficilement visible à la gauche du chateau on entr'aperçoit les deux tours de São Vicente de Fora (sur la photo du haut uniquement). Le grand batiment au premier plan c'est la gare du Rossio (c'est la raison pour laquelle j'ai zoomé les deux photos du bas).

Inutile de vous dire que le but de la grimpette et de (l'agréable) attente sur ce promontoire fut simplement de voir le coucher de soleil (qui se trouve derrière soi, donc on ne le voit pas en lui même) mais surtout, la ville s'illuminer de ses néons et autres lampadaires.

jeudi 11 octobre 2007

Vu en Italie.

Pardon aux familles, tout ça.

Donc hier c'était un peu un anniversaire, rapport aux deux ans de mon blog, et pour fêter ça, je ne trouve pas mieux le lendemain que de faire dans la délicatesse! Mais est ce que c'est de ma faute si je sais lire le Français et qu'en conduisant je regarde les panneaux routiers???

En tout cas, c'est marrant ces petits détails que l'on rencontre sur une terre étrangère et qui veulent dire quelque chose chez nous. Combien de voitures immatriculées PD?

Cette charmante localitée se trouve dans la vallée d'Aoste, vallée qui commence dès la traversée du tunel sous le mont Blanc et qui se termine quand la plaine du Pô commence. On est donc de l'autre coté de la France et pas mal de villages à prononciations Françaises (Courmayeur, Prè St-Didier, La Thuile, Etroubles, Châtillon, etc etc), dont ce Baise Pierre!

Discution (ils viennent de se rencontrer):

Elle: t'habites où en Italie?

Lui: baise Pierre! et toi?

Elle: Montcuq!

Lui: comme c'est charmant!

Elle: c'est quoi ton petit nom?

Lui: Ro.

Elle: ???

Lui: bah oui, Ro Baise Pierre.

PS: les panneaux routiers hors autoroutes sont bleus (vert quand on est sur autoroute).

mercredi 10 octobre 2007

Mon pauvre et misérable Pilou. Tu veux pas que je te plaigne aussi???Pour ceux qui ne connaissent pas ce zig, c'est Pilou... dans toute sa splendeur.

Maintenant pour ceux qui s'en rappellent, il est toujours en vie. Non pas qu'il ne va pas bien, bien au contraire: il pête de santé malgré son coeur fragile.

Comme si ça ne suffisait pas d'avoir pris plusieurs milliers de photos ce mois d'aout, v'la ti pas que je continu dans les derniers jours en le mitraillant... couché pour être à son niveau. Et lui, il se la joue chien de garde scrutant l'horizon. Il fait comme si je n'étais pas là? Dis donc, c'est qui qui te nourri, hein? Qui te donne ta pitance??? Tu pourrais avoir de la reconnaissance? Non mais!

A mon avis, il fait la gueule car il ne m'a pas vu durant 3 semaines alors qu'étant en vacances, j'aurais eu tout le temps d'être avec lui.

C'est la troisième photo que je mets de lui sur mon blog. Il y eu UN puis DEUX.

Ca fait deux ans ce jour que je tiens ce blog.

Comme pas mal de monde qui s'y met, pourquoi que je m'y suis mis? Sûrement qu'en zappant (comme d'autres iraient surfer) sur le net pour je ne sais plus quelle recherche, je suis tombé sur un blog quelconque et que j'ai vu qu'il était possible de faire son sien. Sans trop savoir quoi y mettre et surtout si ça me plairait sur la longueur, j'ai donc passé le pas.

Après avoir tater entre critiques de films et anecdotes de mes voyages, comme vous l'avez vu, j'en suis d'une photo par jour. J'ai même invité la petite soeur à participer car elle en touche plus que moi et elle a rien pour montrer son talent. C'était trop con. Maintenant c'est trop bien.

Et puis le plaisir de parler de ces endroits plus ou moins éloignés, c'est comme au premier jour.

Alors 2 ans, c'est trop peu, mais ce serait un bambin qu'il marcherait déjà seul. Il faut lui tenir encore la main et c'est ce que je fais avec ce blog, c'est comme si je lui tenais la main pour qu'il grandisse dans le temps sans problèmes....

Quelques chiffres depuis ce 10 octobre 2005: 52166 visiteurs cumulés pour 114796 pages vues. Qu'est ce que je peux dire sinon de remercier tout le monde, nonymes ou anonymes... Merci à vous et allons-y pour une autre année avec le billet suivant.

mardi 9 octobre 2007

C'est le plus grand lac naturel d'Angleterre.

Superbe location si vous voulez visiter l'Angleterre.

Angleterre

lundi 8 octobre 2007

A Avignon, de l'autre coté du Rhône se trouve un village du nom de Villeneuve-Lès-Avignon. Une ville nouvelle (XIII) construite par les Rois de France pour surveiller les terres hostiles de l'autre coté du fleuve, terres appartenant à la papautée.

Au sommet du village se trouve le Fort St-André d'où le panorama englobe Avignon (bien naturellement) mais aussi le Mont Ventoux, le Luberon, les Alpilles.

Douceur d'un jardin Italien en terre Française

Le Fort St-André est en deux parties: le fort à proprement parlé qui revêt une importance grandissante lorsque les papes viennent s'installer à Avignon en 1316, et l'Abbaye Saint-André.

L'Abbaye s'insert dans un domaine de 3 hectares. Si les fondations de l'abbaye datent du X, celle-ci fut en partie détruite à la Révolution Française. Mais ce qui vaut une visite c'est son jardin à l'Italienne autour des batiments abbatiaux. Et la vue sur le palais des papes...

dimanche 7 octobre 2007

Imaginez mesdemoiselles que cette robe vous ailles. Imaginez.

Imaginez que tous les regards se portent sur vous. Imaginez.

Imaginez que je sois à vos cotés. Imaginez.

L'un des plus beaux jours de votre vie...

Une robe qui lui sied à ravir...le coeur d'un homme.

Quelques doutes? Ce détail vous les enlèvera pour de bon...

Etre finement belle jusqu'aux moindres détails.

samedi 6 octobre 2007

Nous sommes toujours dans le Jardin de la Fontaine à Nimes.

Et ben moi aussi, dans quelques années, j'aurais une robe comme toi, madame.

Cette mariée est la même qui attendait anxieusement son futur devant la mairie, un bouquet à la main et que j'ai mis en billet mercredi dernier; vous vous souvenez de la princesse Léia? C'est elle, vue de dos maintenant.

Je ne dirais pas que le groupe autour des mariés montait à la Tour Magne mais du moins en prenaient-ils la direction. Bien sûr pour y prendre ces sempiternelles photos qui seront un lointain souvenir des beaux jours heureux des débuts (<= manu, pense à ton soulier de vair!).

Cette photo, la petite ne regarde pas dans la direction de la mariée et si elle insiste à lever la robe, pour un peu je ne vais pas tarder à voir une jarretière!

L'homme qui parle: ha c'est ça! Je comprends maintenant comment qu'une robe reste bouffannte. Moi je croyais qu'il y avait plusieures couches de robes pour donner cet effet galbé alors que c'est juste une armature ronde qui donne cette impression! Quand elle marche, ça veut dire que ses jambes restent perpetuellement avec de l'air autour!!! ( bon, c'est officiel: manu n'est plus sauvable, laissez tomber! Quand je vois les aneries qu'il dit depuis deux jours, sa conception du mariage est trop personnelle et c'est pas Cendrillon qui va récupérer sa chaussure).

PS: la bouche d'égouts, elle casse la photo, désolé.

vendredi 5 octobre 2007

Ca te dirais de passer les 60 prochaines années avec moi?... dit il à elle L'un des 3 couples vus sur Nimes.

Ceux-ci étaient déjà passé devant le maire et s'apprêtaient à poser pour l'éternitée de leurs beaux costumes dans le Jardin de la Fontaine, un jardin du XVIII en plein centre-ville Nimois.

Plus que les mariés en eux mêmes c'est plus l'atmosphère des invités qui me faisait regarder tout l'ensemble. Les mariés de confession musulmane, les fleurs qu'avaient pleins d'invités, les cousines ou amies qui chantaient au son d'instruments de percussion.

Quand une mariée arrive dans un endroit, le temps s'arrête.

Celles qui ne sont pas mariés se disent que ce sera le plus beau jour de leurs vies à se marier avec un beau gosse. Celles qui le sont et qui voient ce qu'il en est advenu du beau gosse se disent qu'elles auraient mieux fait de se casser une jambe! (<= arrête manu, c'est pas avec ce genre d'argument que tu vas passer une chaussure de vair à ta cendrillon!)

Ah le sourire du mec. Et oui, bonhomme c'est toi qui en as de la chance de finir tes jours aux bras de cette créature que tout le monde admire. Alors sourie...

jeudi 4 octobre 2007

Devant l'entrée de l'église de São Francisco à Evora, tout pour annoncer une cérémonie de mariage imminente: les invités, la famille et les deux acteurs principaux arrivant chacun de son coté. Sauf que moi, j'avais prévue de visiter l'édifice dans son intérieur mais bon, devant un cas de force majeur, je m'incline. Il y en a quoi, pour une heure? Patientont.

C'est ainsi qu'en attendant, je suis aller voir la Capella dos Ossos et ses 5000 membres qui nous attendent tous autant que nous sommes... pauvres mortels.

Aller hue dada, emmène ce charmant couple vers le pire et vers le meilleur

Et puis aller savoir comment j'ai sut, mais quand je me suis dit que l'office religieux devait être fini et que je m'en suis retourné vers le parvis, notre couple (uni devant Dieu et la population) montait dans un attelage... vers leur destinée.

C'est moi qui rêve ou la mariée me fait un clin d'oeil?

mercredi 3 octobre 2007

Va t-il venir oui ou non? Si "non", j'en prends 1 dans la foule et j'en fais mon mari!Le 19 mai de cette année j'étais à Nimes. Un samedi, jour de mariage(s).

Ce sont 3 mariées que j'ai vu ce jour là (faut croire que je ne vois que les mariées, mais bon, avec leurs robes de princesses, difficile de ne pas les voir). Elles étaient 2 à attendre d'entrer dans la mairie... et j'étais là, au milieu de la foule à les admirer de leurs belles parures.

Toutes deux attendaient leur futur en compagnie d'autres membres de leurs famille (à mon avis le papa).

Cette célibataire encore de quelques minutes, demoiselle à bientôt devenir madame, un bouquet à la main à espérer que celui qu'elle s'est choisi, ne vienne la rejoindre.

Elle me parait malgré tout bien anxieuse...

mardi 2 octobre 2007

Eh oui, encore une autre photo noir et blanc.

Elle a ete prise en Pologne a Dobryszyce pour le mariage d'une de mes amies.

Dobryszyce

Le photographe pro. est au premier plan bien sur.

lundi 1 octobre 2007

Malcesine est un joli village côtier du lac de Garde. Village interressant puisque c'est depuis lui qu'il est possible de monter jusqu'au Mont Baldo par funiculaire.

A Malcesine se trouve un autre chateau des Scaliger (XIII et XIV). J'avais déjà fait allusion à celui se trouvant à l'entrée de Sirmione dans un billet quelques jours plus tôt. Chateau fermé entre midi et deux (comme on dit). Alors moi, assis sur un banc de pierre à attendre son ouverture, je dinais d'un sandwich quand....

Attends moi, mon chéri. Ah bah ça commence bien!

... apparait une mariée par la porte du chateau. Elle n'était pas la seule puisqu'en sa compagnie, des invités de la noce et probablement le marié lui même. Avec tout ce petit monde précédé d'un photographe (qui n'est pas sur ma photo), je devine aisément que le groupe vient de se faire prendre en photo à l'intérieur du chateau avec un beau panorama en arrière plan. Ca fera, j'imagine, une belle photo de mariage sur un meuble de leur futur logement.

Le marié (dont je ne sais plus qui c'est sur ma photo) a trouvé le moyen de précéder sa jeune épouse. Serait-il un macho en puissance? Ne veut-il ne plus être (déjà) à son bras? Ne désire t-il pas que l'on sache que c'est lui qui a épousé la belle meringue dérrière lui (je sens que le mot meringue va être employé un peu trop par moi!)?

Semaine thématique inédite dans les jours à venir.

Il sera question de mariages... au pluriel! Non pas que je souhaites à me caser (quoi que...) ou de donner des idées à certaines (c'est pas rigolo ce que je dis?), mais quelques fois j'ai le chic pour tomber nez à nez avec la mariée au détour d'une ruelle, d'un parc ou même quelques mètres avant de rentrer dans l'église... quelques secondes avant de se passer la corde au cou pour les 80 prochaines années de sa vie (80, c'est sûrement exagéré mais bon, rêvont: des fois ça arrive) avec celui qu'elle s'est choisie (pour le meilleur et pour le pire)!

Qu'est ce que ça défile vite quand même les mois! Oui, je sais: c'est très profond ce que je viens d'écrire.

Quand même, déjà le mois d'octobre et on voit se profiler à l'horizon l'année nouvelle. De toute façon, les prochaines vacances sont loin et jusquà la fin de cette année, ces 3 mois à venir, c'est comme une transition. Après, en janvier, on se dit que c'est plus qu'une ligne droite vers aout... Enfin, bon, c'est un avis que je partage avec moi même.

Aller, pour la seconde fois en quelques jours, je vais arrêter de broder pour dire pas grand chose.

Ce qui suit est la page du mois d'octobre de ce magnifique calendrier, ôh combien rare fait des mains de la soeurette Rosa avec mon matériel. Ici, c'est le jardin tropical de Monte Palace sur les hauteurs de Funchal, la capitale de l'île de Madeire. Ca me semble si loin déjà, Madeire...Octobre 2007