De la même position que pour les deux photos d'hier, mais vu dans l'autre sens.

S'il n'y avait pas l'eau, on serait sur Mars.Alors même s'il se faisait tard j'aurais bien poursuivit ma petite aventure pédestre mais j'étais arrivé en fin de parcours. Enfin ce qu'il me semblait d'un parcours. Il faut dire qu'au delà des 4 mètres devant moi, c'était une falaise à-pic sur les vagues venant frapper la roche en contre bas. Même s'il était possible de continuer, il aurait été difficile d'aller jusqu'à la toute fin des terres car ça se termine par des îlots. Difficile à voir le phare tout au bout. Mais il est là.

Est ce moi qui ait une vue des plus perçantes, mais devine t-on la rondoditée de la terre avec l'horizon de l'eau? Moi je vois une légère rondeur... et pourtant on est qu'à une petite centaine de mètres d'altitude. Quoi qu'il en est, tout au fond, mais très loin, très très loin, ce sont les côtes Africaines, les côtes Marocaines au niveau de Casablanca...