Alors j'en ai vu des Chateaux de la Loire en 2003, mais je dois dire qu'aucun ne surpasse à mes yeux le Chateau de Chenonceau. Je l'ai simplement adoré et si un jour je gagne la super cagnotte, ce sera ma garçonnière de retraité! On peut plus rire?

Quand les femmes ont quelque chose dans la tête, le résultat peut en être grandiose. Je vais pas raconter l'histoire de ce chateau (je saurais mal m'y prendre et sûrement que j'oublierais des noms ou des dates). Grosso modo, de Catherine Briçonnet  (1512) à Mme Dupin (1733), ce sont les dames des propriétaires qui ont enrichies ce chateau.

Où que l'on se place par rapport au chateau, on le trouve splendide. Surtout avec ces parterres de fleurs de chaque coté du pont levis, ou bien se plaçant de l'autre coté du Cher, dans le bois, le reflet de l'édifice dans l'eau.

 

Et puis il y a un de ces monde!!! Dans le chateau, en plein mois d'aout, on marche au ralenti dans les couloirs ou dans la montée des volées d'escalier. L'entrée est de 8€ (à l'époque) et je m'étais amusé à poser la question à l'entrée de combien de personnes/jour qui visitent ces lieux? On a pas sut me le dire mais au calme chez moi, j'ai trouvé un semblant de réponses: 900 000 visiteurs / an; Chenonceau est une entreprise de 70 personnes.