Film Etazunien

Titre VO: Shade

Date de sortie: 14 juillet 2004

Durée: 1h35

Genre: Thriller

Scénario: Damian Nieman

Image: Tony B. Richmont

Musique: Christopher Young

Avec: sylvester Stallone ( The Dean), Thandie Newton ( Tiffany ), Gabriel Byrne ( Charlie Miller ), Vernon ( Charlie Miller ), Bo Hopkins ( Scarne ), Melanie Griffith ( Eve ), Jamie Foxx ( Jennings)

L'histoire:

Parce qu'ils ont un même but, 3 arnaqueurs vont tenter de mettre fin au règne du génie des cartes, The Dean, qui tôt ou tard, les a tous roulés dans la farine.

Mon avis:

Les films d'arnaqueurs arnaquant un pigeon suivent une logique scénaristique qui se retrouve d'un film de ce genre à l'autre. Il faut que ça commence par un truc pour mettre en confiance celui qui va se faire pigeonner. Ici, le truc pour se faire des broutilles sur le dos d'une personne qui croira faire une affaire, est le suivant: une belle et jeune femme demande les WC pendant que le boy remplisse le réservoir de sa voiture. Revenant des WC, elle laisse échapper sa bague qui, comme par hasard est très chère ou qui a une valeur sentimentale que l'on ne peux chiffrer. Le boy et la jeune dame ne trouve rien mais comme elle est préssée, elle laisse ses coordonnées au jeune homme et une récompense de 1000$ s'il récupère le bijou. Plus tard, c'est un SDF qui trouve la bague dans les immondices au  sol et le boy se voit partir de 1000$ sans rien faire. Mais il fait quelque chose: il donne de l'argent au SDF contre la bague, bien entendu en dessous des 1000$.  Sauf que la bague est une merde et que le sDF est de mêche avec la jeune femme. Tous deux se récoltent des centaines de dollars, juste comme ça.

Sauf que ces petites arnaques, ça fait pas vivre son homme et qu'il serait bon de passer à plus consistant. C'est ainsi que notre couple, Miller et Tiffany, s'associe à Vernon, lui aussi arnaqueur et pas des moindres. Ce petit monde décide de truander The Dean, un maitre en la matière que personne n'a jamais réussis à escroquer. C'est sans compter sur la mafia qui cherche à récuperer les 80000$ de la première arnaque de notre trio et de la police de L.A. en la personne d'un ripoux qui reconnait la patte du trio dans un réglement de comptes dans lequel ils ont étés mêlés.

Mais arnaquer sera celui qui croira être arnaqueur.

The Dean est joué par Stallone et est accompagné par son amie Eve (Melanie Griffith). Ils ont tout deux un petit rôle mais pas des moindres. The Dean a derrière lui une anecdote sanglante que l'on ne sait pas si c'est vraie ou non. Juste avant le générique final, on le sait. Il parait que jeune, se faisant la main parmis les truants en jouant au poker, il se serait trouvé mêler à un vol à main armé alors qu'il jouait une partie une partie. Vous savez, dans ces cas là, quand on vous dit mains en l'air, on lève les bras quand on est sous la menace d'un pistolet. Mais il est normal de ne pas les lever quand dans le creux de votre paume vous avez un as que personne ne voyait jusque là et que vous pensiez que cela ne se verrait jamais. Sauf qu'avec des truants menacés d'un flingue, l'amour propre est plus fort et tant pis si ça flinguera par la suite, vous demandez des explications à l'arnaqueur. S'ensuit un réglement de compte sanglant... L'acteur qui joue The Dean jeune dit une phrase et c'est notre Sylvester en personne qui prête sa voix et l'autre n'a plus qu'à playbacker. Marrant.

Un film de plus sur le monde des truants. En fait pas grand chose à dire. Sauf que le principal est atteind en passant un agréable moment. Sauf que l'on aimerais pas être celui qui perd ses économies, mais bon, comme il l'a cherché...

Rappelez vous.

La découverte du truc qui permet au The Dean de voir à travers la carte à jouer de son adversaire.

Ma note

2 étoiles