Instants d'années (1)

jeudi 5 janvier 2006

Film Etazunien

Année: 16 avril 2003

Durée: 1h46

Genre: biographie - Drame

Scénario: Michael Gerbosi d'un livre par Robert Graysmith

Image: Fred Murphy

Musique: Angelo Badalementi

Casting: Greg Kinnear, Willem Dafoe, Rita Wilson, Maria Bello, Ron Leibman

L'histoire:

 

Bob Crane est un être pervers, un homme vivant dans la luxure, buvant plus que de raison, perdant femmes et enfants et qui finira assassiné dans son lit.

 

 

 

Ma critique:

Dans les années 60, Bob Crane est un jeune homme marié à une femme qu'il a connu 16 ans auparanvant en Universitée.Il a deux enfants. Un jour, son agent lui propose de jouer dans une série humoristique se passant pendant la seconde guerre mondiale dans un camp de prisonniers tenus par des Allemands. D'abord réticent, il accepte le rôle de Hogan dans la série Hogan's heroes. Une série qui le propulse star du petit écran.

Il croise un homme du nom de John Carpenter, très doué dans ce qui est vidéo. Celui-ci développe ce qui est un magnétoscope, plus tard la bande vidéo pour finir par la K7 comme on la connait de nos jours. Je devrais dire comme on a bientôt finis de connaitre grace au DVD. L'amitiée de ces deux hommes ne se résume pas qu'à des beuveries, non non. Ce sont deux chaud lapins qui tirent sur tout ce qui a des seins, gros si possibles. Adeptes de partouzes, de rencontres d'un soir, ils filment tout sur vidéo. Bob Crane est un dingue de photos et il a une collection de seins de toutes ses conquêtes. Albums que découvre sa première femme qui demande le divorce. Il se remariera avec une de ses conquètes pour divorcer bien plus tard.

La série a fait 6 saisons à la télé et début années 70, Bob sans le sou, se retrouve à faire dans le café-théatre dans des pièces qui l'emmène dans tous les Etazunis.

Et puis, un soir, alors qu'il dort....

 

Vous aurez tous reconnu la série-M6 Stalag 13/Papa Schultz. Ce film est l'histoire du personnage principal de cette série, Bob Crane. Il aura son moment de gloire et une descente dans l'annonymat. Ce film est sa relation (presque homosexuelle) avec un John Carpenter qui n'est pas celui auquel vous penser, pas le bon. Bob Crane été battu à mort dans son sommeil et étranglé avec un fil électrique, il avait 49 ans. On retrouvera dans sa chambre d'hôtel un équipement photo et vidéo sophistiqué, des cassettes et photos, des carnets de notes et des montages clairement pornographiques. C'est ce John qui sera suspecté par la police, car lui ayant fourni tout le matériel, mais il finira relâché.

Le film commence au milieu des années 60 et l'image est nette, très colorée des intérieurs des foyers, des boites de stip-tease et de tout ce qui est en extérieur. Le dernier quart est tout en image saturée de blanc, limite noir et blanc. Une photo à gros grains, sale. Accompagnée en plus d'une musique qui accentue cette déchéance., celle d'un homme qui finira par vouloir faire du porno.

Greg Kinner prête ses traits à ce personnage. Il parait qu'il a des airs de ressemblance avec le vraie Bob; de même pour Willem Dafoe qui joue John.

Le livre est tiré d'un livre intitulé The murder of Bob Crane.

L'image à en retenir:

Greg Kinner et Willem Dafoe qui se branlent en voyant une blonde faire des gateries dans un des films qu'ils ont enregistrés à Dallas (puisqu(il y a un tableau de cow-boy au mur).

Ma note:

2 étoiles

Ce tableau intitulé Le moulin* est l'oeuvre d'une jeune artiste que je 
connais. Elle fait de la peinture ainsi que des acquarelles, du 
dessin au crayon de mine, etc. Une artiste qui, récemment a eu une 
exposition sur son seul nom.

                 Merci à toi, Céline de ton autorisation.

* Janvier 1999 (46x38)

Son site:    http://www.celinerigor.levillage.org/spip/